De SALVADOR à DALI

Une exposition à Liège Guillemins

"De SALVADOR à DALI", dernière création d'Europa 50, vous plonge dans l'univers "bouleversifiant" du père du surréalisme ! Cette exposition à Liège Guillemins s'adresse à tous les publics. Du passionné d'art au simple curieux, les différentes facettes de Dali ne laisseront aucun visiteur insensible. Ce n'est autre que "L'éléphant spatial", sculpture monumentale de 7m50, qui vous accueille dans cette expo parfaitement mise en scène dans un décor d'esthétique surréaliste. Chaque visiteur est immergé dans un monde décalé, unique et fascinant. L'exposition à Liège Guillemins se déroule autour de trois thèmes, le premier, Salvador - Le poids de l'enfance évoque la naissance de l'artiste, le décès brutal de son frère 9 mois auparavant et dont il porte le même prénom, le thème du double qui en découle et du temps qui passe. La seconde partie, Salvador Dali - L'empreinte du surréalisme se penche sur son évolution artistique, les techniques utilisées par ce touche-à-tout qui n'hésite pas à multiplier les aspects de son art : peinture, sculpture, cinéma, théâtre. Sans oublier un focus sur Gala, épouse et muse dont la rencontre fût l'expérience la plus passionnante de sa vie. Dans la troisième partie de l'exposition Dali - Le tourbillon de la célébrité, le visiteur découvre l'extravagance de celui que l'on surnomme Avida Dollars : son rapport à l'argent, aux medias et à la production de masse, avant de terminer par un focus sur les artistes contemporains inspirés par Dali, notamment le street-art.

"De SALVADOR à DALI", l'exposition à Liège Guillemins présente une grande diversité d'œuvres authentiques : tableaux, lithographies, gouaches, costumes, objets de films, photos, manuscrits... habillement scénarisés dans cette gare de Liège Guillemins conçue par son compatriote Santiago Calatrava. L'ouverture aura lieu le 27 février prochain et se tiendra jusqu'au...32 août 2016. Six mois, et aucune prolongation possible, pour visiter cette exposition internationale qui est déjà passée par Paris, Londres, Shangaï, Singapour ou encore Tokyo, avant même l’exposition à Liège Guillemins.

Imprimer